#PS31

Monde agricole

L’activité agricole représUnDepartementAGauche-06ente un capital économique et patrimonial fondamental pour la Haute-Garonne. À gauche, notre conviction reste que les agriculteurs et leurs familles doivent être soutenus et accompagnés pour le maintien d’une ruralité active, compte tenu des 6410 exploitations existantes (recensement 2010).

Par exemple, les 26 conseillers agricoles répartis sur l’ensemble du territoire rural doivent continuer de favoriser la qualité et la traçabilité des productions, la préservation de la ressource en eau, le développement de l’agroforesterie ou la lutte contre l’érosion des sols.

Le Département soutient et accompagne également les reconversions, les installations et les transmissions des exploitations, notamment par des aides financières.

Enfin, l’avenir de l’agriculture c’est aussi le développement de la production biologique, la mise en place des circuits courts de distribution, la commande publique locale des produits agricoles (pour les cantines par exemple).

Les 26 conseillers agricoles du Département ont des compétences reconnues par l’État pour :
– le conseil aux agriculteurs sur la politique agricole commune (Europe)
– la prise en compte de l’environnement, la biodiversité, la lutte contre les pollutions agricoles, la santé des plantes, la santé et la protection des animaux,
– la protection des cultures et les méthodes alternatives à la protection chimique.

Par ailleurs, le Laboratoire Départemental est un maillon essentiel de la chaîne de prévention des maladies végétales et animales. Il prémunit notamment de la propagation des maladies aux populations. Ses services apportent également une expertise dans le domaine de la sécurité sanitaire, à l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire.

 

Les derniers contenus multimédias