#PS31

Routes départementales

Faciliter et sécuriser les déplacements de tous, tout en préservant notre cadre de vie et notre patrimoine environnemental, sont les enjeux politiques de la gestion des routes en Haute-Garonne, qui compte 6.700 km de voies départementales (4e réseau de France), dont 500 de montagne.

Pour la gauche au Conseil général, l’amélioration de la vie quotidienne passe, entre autres, par la qualité du réseau routier : concevoir, développer, moderniser, entretenir et sécuriser l’ensemble des routes empruntées chaque jour est réalisé à la fois grâce à l’implication professionnelle des 800 agents du Département et grâce aux moyens d’investissement budgétaires qu’il mobilise.

Par exemple : la diminution des temps de trajets et le renforcement de la sécurité passe par les grands projets qui accompagnent l’évolution du trafic, notamment dans l’agglomération toulousaine, où le Département a financé la construction de trois infrastructures de proximité : la rocade Arc-en-ciel, la Voie Lactée, la liaison de Montgiscard… Ces grands projets routiers facilitent en parallèle l’essor économique et l’emploi.

La préservation de l’environnement n’est pas négligée pour autant dans la politique routière départementale puisque des techniques moins consommatrices d’énergie ou utilisant des matériaux recyclés sont privilégiées. Des actions spécifiques sont menées pour sauvegarder la faune, la flore et les espèces protégées…

campagne_twitter_ps31

Les derniers contenus multimédias